Supporters, vous vous cachez où ?

Ça fanfaronne quand « on» gagne, ça se planque quand « l’équipe» perd.

En me promenant dans les belles rues ensoleillées de Paris hier, quelle ne fut pas ma joie de croiser un grand nombre d’hommes en jupe…enfin en kilt. Rassurez-vous Mesdemoiselles, je n’ai pas viré de bord, mais j’étais ravi de voir autant de supporters même s’il s’agissait seulement d’un match de foot. Écoutez bien les amis, 3 000 billets attribués aux supporters scottish…et plus de 10 000 ont fait le déplacement, respect !

Respect parce que parfois on se demande si la CDM de rugby se déroule bien en France. Vendredi dernier j’arrivais au point de non retour de l’impatience, mais tout ça manquait de bruit, de « bon match mec ! », de maillots dans les rues et dans le métro. Le monde entier nous regarde…et nous, nous sifflons notre équipe…pas très joli.

Dans la victoire et surtout dans la défaite l’enthousiasme doit l’emporter. Je ne tiens pas particulièrement à analyser les pourquoi du comment, mais voici quelques pistes :

  • le public de l’équipe nationale n’est vraiment pas le même que celui du TOP 14, pro D2 et autre Fédérale
  • le nouveau maillot est vraiment trop moulant du coup on grille notre bidon plein de bière
  • On attend les quarts de finale comme les footeux en 2006
  • Sarkozy était au match et fallait pas faire le mariol…tapage nocturne et karcher dans ta tête obligent
  • On n’a pas de chant mis à part le classique « allez les bleeeeeeuuuuuueeueeuus »
  • On n’avait tous piscine

Et vous, vous en pensez quoi… ?

Bref au rugby il y a 3 mi-temps et ça se gagne à 16 (Bernard L, je t’entends…ça se gagne aussi à 30 si tu veux).

Alors chantez fort, soyez dignes, fiers mais toujours respectueux des supporters adverses.



Partenaires :
Encore du FootButygoalDans ton butY! SportTout l'univers de la gymnastiqueDécouverte de Manhattan et New-York CitySondages gratuits avec VotitoAide Ubuntu | Visiter Londres